Pour cette édition de l’enquête, la ComUE d’Aquitaine, avec le soutien de ses membres, et en collaboration avec les établissements membres de l’université confédérale Léonard de Vinci, a expérimenté le calcul d’un indicateur de la vulnérabilité étudiante, construit par le groupe de travail « Conditions de vie » de Résosup, réseau des professionnels des observatoires de l’enseignement supérieur.

Cet indicateur, qui intègre plusieurs sujets révélateurs de vulnérabilité, synthétise en un score les difficultés (financières, de logement, d’accès aux soins, d’alimentation, etc.) que rencontrent ou pas les étudiants au cours de leur formation.

Il révèle que 28 % des étudiants néo-aquitains sont en situation de vulnérabilité.

documents à télécharger

Résultats de l'enquête 2 MB