Ouvrage
Panorama des savoirs

L’autonomie des jeunes

Cicchelli Vincenzo

L’autonomie contrariée des jeunes est la question la plus discutée des politiques publiques relatives à cet âge de la vie en France.  En s’attachant à reconstruire l’évolution des débats publics et des préconisations administratives depuis une vingtaine d’années, en procédant à des comparaisons européennes, en exploitant une large littérature sociologique consacrée à cette question, cet ouvrage analyse conjointement la condition des jeunes et des étudiants. Si de forts clivages séparent désormais ces deux jeunesses, les mêmes paradoxes les caractérisent. Autonomes plus précocement et dépendants plus longuement, les jeunes demandent à pouvoir maîtriser leurs destins, tout en formulant des attentes fortes de soutien. Leur long processus d’acquisition de l’autonomie et leur intégration sociale se réalisent désormais par la médiation des adultes (parents, enseignants et autres professionnels), censés accompagner, souvent par l’intermédiaire de dispositifs institutionnels, aussi bien les jeunes scolarisés que leurs homologues en difficulté d’insertion.

Vincenzo Cicchelli est maître de conférences à la faculté des sciences humaines et sociales de la Sorbonne, chercheur au Centre de recherche sur les liens sociaux (Cerlis, CNRS).

Commander des exemplaires

Résumé

Accéder à l’indépendance reste souvent trop souvent encore problématique pour les jeunes. Face aux difficultés rencontrées, les politiques publiques ont été diverses. Certaines aides comme celles au logement sont assez largement accessibles, aux étudiants, notamment. Dans le même temps, certains autres jeunes, dès lors qu’ils n’ont pas eu accès aux systèmes de formation restent davantage  défavorisés sur les plans sociaux, économiques et culturels, ou risquent même de basculer dans la grande précarité. Le cas type relevé du jeune est issu de classes moyennes, poursuit des études supérieures (cela concerne désormais près de la moitié d’entre eux) tout en  travaillant et habitant hors de chez ses parents ; il continue de recevoir d’eux une aide matérielle et psychologique qui le conduiront progressivement vers l’autonomie. Cet ouvrage aborde tous les aspects de l’autonomie plurielle et constitue une synthèse précieuse des connaissances en ce domaine.

Sommaire

Avant-propos : Un modèle contemporain de socialisation de la jeunesse

Les paradoxes de l’autonomie à l’épreuve de la comparaison

– L’autonomie et sa contrepartie , la dépendance

Un modèle transnational et transversal de jeunesse
Une plus grande autonomie personnelle, relationnelle et culturelle et une dépendance accrue à l’égard de la collectivité

– Transitions à l’âge adulte, cultures de l’autonomie et prise en charge des étudiants en Europe

Une individualisation des trajectoires biographiques
Typologie de l’automatisation de la jeunesse européenne
Les façons de vivre l’expérimentation
Les variations de la condition étudiante en Europe
La jeunesse française, entre le nord et le sud

La jeunesse française : automatisation contrariée d’une classe d’âge et polarisation interne croissante

Les étudiants et les autres jeunes face aux difficultés d’accès à l’autonomie
Une généralisation du modèle du jeune scolarisé…
…et une plus grande prise en charge des jeunes par leurs familles
Une dégradation des transitions vers l’âge adulte…
…et une plus grande intervention publique en direction de la jeunesse
Une polarisation de la condition juvénile
Pessimisme et craintes : une jeunesse mal à sa place ?
Conclusion de la première partie

Sous le regard des adultes : une autonomie dans l’accompagnement

– Politiques de soutien à l’autonomie. Quinze ans de préconisations inabouties

L’éternel retour de la question de l’autonomie dans le débat public en France et ses avatars
Les injections en provenance des instances européennes : vers l’empowerment
Retour en France : débats récurrents et leur évolution

– Le cercle de la médiation : un ajustement difficile entre autonomie et soutien

L’accompagnement institutionnel de la jeunesse
L’accompagnement des jeunes en demande d’insertion
Une forme particulière d’accompagnement : parents et jeunes aux prises avec le prolongement des études supérieures
Conclusion de la deuxième partie

L’autonomie des étudiants

L’étudiant, figure emblématique de la jeunesse ?

– Unité et diversité de la condition étudiante

Formes d’identification des étudiants

– Typologies de l’autonomie

Autonomisation, autonomie
Une définition subjective de l’autonomie
Conclusion de la troisième partie

Conclusions générales

Bibliographie

Annexes (3)

Toutes les publications Publications similaires

  • publication
    OVE Infos

    OVE Infos n°43 | Student life in 2020: uncertainty and vulnerability

  • publication
    OVE Infos

    OVE Infos n°43 | Être étudiant en 2020 : entre incertitudes et fragilités

  • publication
    OVE Infos

    OVE Infos n°42 | Student life during the COVID-19 pandemic

  • publication
    Repère

    Repères Conditions de vie – 2020