OVE Infos

OVE Infos n°45 | Une année seuls ensemble

Belghith Feres, Couto Marie-Paule, Ferry Odile, Morvan Yannick, Patros Théo

Au printemps 2020, le confinement, mis en œuvre par les autorités pour faire face à la pandémie de Covid-19, a profondément bouleversé les habitudes et conditions de vie de la population française. La fermeture de l’ensemble des établissements scolaires (primaires, secondaires et d’enseignement supérieur) a largement contribué à modifier les modes de vie des familles. La pandémie a par ailleurs accentué certaines inégalités en dégradant en premier lieu la situation des jeunes et des travailleurs précaires1. Elle a ainsi aggravé la précarité étudiante et a fait de ce sujet un enjeu central du débat public. L’enquête La vie d’étudiant confiné administrée en juin et juillet 2020 par l’Observatoire national de la vie étudiante, montrait en effet la fragilisation de certaines catégories d’étudiants en raison de la diminution de l’activité salariée et pointait les effets psychologiques du confinement (voir OVE Infos n°42).

Au confinement strict du printemps 2020 ont succédé des mesures plus souples autorisant la reprise de certaines activités dans les administrations publiques et dans les secteurs où le télétravail était impossible. Si l’année scolaire 2020-2021 a été marquée par l’application de couvre-feu et deux périodes de confinement, les écoles élémentaires, collèges et lycées ont été maintenus ouverts. La situation des étudiants a, elle, connu des évolutions différentes selon les modalités du stop and go sanitaire. L’état de la pandémie à la rentrée permettait d’envisager des enseignements sur site, mais la hausse du taux de circulation du virus a conduit à la mise en place de nouveaux confinements, avec une fermeture des établissements d’enseignement supérieur et une généralisation de l’enseignement à distance. Quand d’autres secteurs connaissaient un retour relatif à « la normale », ces transformations des manières d’étudier (et l’isolement associé) ont suscité de nouvelles interrogations quant aux incidences de la pandémie sur la santé mentale et les modes de vie des étudiants. L’enquête La vie d’étudiant en temps de pandémie, administrée en juin et juillet 2021, permet d’interroger la situation des étudiants dans ce contexte renouvelé. Quelles ont été les conséquences de la crise sanitaire sur les conditions de logement, d’emploi et d’études au-delà de la période du premier confinement et comment les étudiants ont-ils vécu cette année ?

Télécharger le document

Toutes les publications Publications similaires

  • publication
    OVE Infos

    OVE Infos n°44 | Vivre dans une résidence écoresponsable quand on est étudiant

  • publication
    OVE Infos

    OVE Infos n°43 | Student life in 2020: uncertainty and vulnerability

  • publication
    OVE Infos

    OVE Infos n°43 | Être étudiant en 2020 : entre incertitudes et fragilités

  • publication
    OVE Infos

    OVE Infos n°42 | Student life during the COVID-19 pandemic